book-info-img-1
book-info-img-2
< >

Nadia ALCARAZ

La vieille qui promenait son vélo sur les chemins des monts d’arrée et autres contes bizarres
  • Titre

    La vieille qui promenait son vélo sur les chemins des monts d’arrée

  • Editeur

    N° 978-2-9531251

  • ISBN

    9791092732061

  • Droit d’Auteur

    2017

  • Licence

    Hedna Editions 2017

  • €13.00 Achetez en Version Numérique

    À Propos de l'Auteur

    Nadia ALCARAZ Écrivaine, Poétesse

    Née en Algérie, elle a vécu au Cameroun et en Egypte et vit actuellement en Bretagne à Rennes.Nadia ALCARAZ est une travailleuse sociale, mais également professeur de danse et de théâtre, responsable pendant dix ans d'une compagnie de théâtre militante sur la place de Rennes, Nadia a toujours combattu farouchement le racisme, les discriminations et les injustices, sous toutes leurs formes.

    Suite...

    Nos Livres

    Les Dernières Parutions ...

    Né en 1932, il a été renvoyé de l’école à l’âge de 14 ans. Il a vécu en Algérie, et vit actuellement en Bretagne à Rennes. Il a publié plusieurs ouvrages dont : «Éloge de l’incertitude - éditions Diabase». Il n’est pas de certitude qui ne soit dominante, ou n’ait vocation à le devenir. Ainsi les religions, les idéologies, les sciences humaines sont-elles remplies de certitudes..

    View All Features

    Aperçu de quelques livres...

    1

    Aperçu

    NOS LIVRES SONT D'UNE GRANDE QUALITE

    2
    • Gérard Prémel nous invite à une réflexion nomade sur ce thème peu exploré de l’incertitude. Avec liberté et acuité, il pose des interrogations que chaque lecteur peut faire siennes, tant elles sont au cœur de notre existence.

      - Gérard Prémel
    • Nadia ALCARAZ est née en Algérie, elle a vécu au Cameroun et en Egypte et vit actuellement en Bretagne à Rennes. Travailleuse sociale, mais également professeur de danse et de théâtre, responsable pendant dix ans d'une compagnie de théâtre militante sur la place de Rennes.  

      - Nadia ALCARAZ
    • J'avais de Sartre en tête le paradoxe du garçon de café, alors allons-y pour des extras et l'on verrait bien, j'avais pour schèmes la dictature du prolétariat ou encore la condition des cadres moyens alors faites place, montrez-moi, et voyez-vous ? Après j'en sais beaucoup moins long qu'avant, et j'en suppose beaucoup plus, il me semble sans me vanter qu'il s'agit du meilleur moyen de progresser en probité, les questions valant toujours cent fois le pesant des réponses.

      - Toufik Hedna
    3
    •   Nadia ALCARZ a publié deux ouvrages dont : LA RAGE FUT MON PAYS D’ACCUEIL Algérie (1946- 1961). Retrouver les perceptions, les ressentis, la banalité de ce racisme colonial vécu au jour le jour, tellement érigé en «normalité» qu’aucune autre vision possible n’émergea jamais de ma conscience d’enfant. On se dit que, peut-être, il serait important d’oser l’écrire, pour ces Algériens qu’on rencontre, descendants de ceux qui ont vécu la colonisation et à qui leurs parents n’ont rien relaté, parce que c’était inracontable. Elle nous parle du passé, mais les questionnements qu’elle soulève résonnent très fort dans les pages les plus violentes de notre actualité.

      - Nadia ALCARAZ
    • Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam turpis metus, ultricies quis coaliquet sed neque. Curabitur turpis dolor,rit sed quam.

      - Jimmy Hugs
    • Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam turpis metus, ultricies quis coaliquet sed neque. Curabitur turpis dolor,rit sed quam.

      - Jimmy Hugs
    4
    • Né en 1932, il a été renvoyé de l’école à l’âge de 14 ans. Il a vécu en Algérie, et vit actuellement en Bretagne à Rennes. Il a publié plusieurs ouvrages dont : «Éloge de l’incertitude - éditions Diabase». Il n’est pas de certitude qui ne soit dominante, ou n’ait vocation à le devenir. Ainsi les religions, les idéologies, les sciences humaines sont-elles remplies de certitudes. Alors que l’incertitude, elle ne domine pas. Elle est l’espace et le temps de la conscience inquiète. L’émergence dans la conscience d’un manque ou d’une erreur. Elle est le lieu où le questionnement, la quête, la recherche, peuvent prendre corps. L’incertitude est en réalité le terreau de la fécondité.

      - Jimmy Hugs
    5
      6
        7
          8
            9
              10