Malek Mahrat

Malek MAHRAT

Malek MAHRAT est un écrivain Naturalisé Français depuis une dizaine d’années, il a décidé, aujourd’hui, de partager avec les lecteurs cette aventure qui, depuis le départ de son pays natal, la Syrie, l’a conduit vers la France. Il parle bien sûr de cette terre d’origine où il a grandi et travaillé. Car oui, il aime son pays. Sa mémoire ne l’a jamais abandonné.

Son livre relate son itinéraire composé de tous les évènements qu’il a réellement vécus, en Syrie d’abord, puis en Lybie et enfin en terre française. Lorsque la guerre a éclaté, les réfugiés ont commencé à débarquer en France. Il a eu dès lors le projet de créer une association qui les assisterait. Son intention première consistait, en priorité, à orienter, conseiller et soutenir ceux qui, ne pouvant fuir la guerre, survivaient là-bas au milieu des décombres et dans la terreur.

Article de Marie Christine Biet

Malek et moi

Un jour où je me baladais dans la rue Saint-Louis à Rennes, mon attention s’est portée sur une fenêtre, celle d’un atelier sans porte – tout du moins pas sur la rue! Je m’approche et vois un homme oeuvrant à sa machine à coudre, comme dans les souks du Moyen-Orient. Il me sourit et me fait signe d’entrer par le porche voisin. À l’intérieur de son micro-atelier, je lui dis que je me sens un peu transplantée à Damas. L’homme me répond que précisément, il est Syrien ! S’en est suivi une conversation sur ce merveilleux pays où j’ai voyagé en 2010 – oui, l’année « avant » ! Malek Mahrat me raconte brièvement son parcours et nous sympathisons. Il évoque la tristesse provoquée par la tragique situation des Syriens, notamment ceux de Homs, la ville où il est né au sein d’une famille de treize enfants. Après son bac littéraire obtenu en 1978, il dut effectuer son service militaire. Cinq années où il dut subir la corruption et fermer les yeux sur les exactions commises par certains officiers du clan alaouite (la minorité au pouvoir).  Lire la suite….

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.